Perception

Objectif général

Le temps psychologique est au cœur de l'adaptation à l'environnement et est au cœur des préoccupations théoriques et empiriques au laboratoire de recherche en psychologie de la perception. Ici, le temps est étudié principalement à l’aide d’une approche psychophysique. Ceci signifie que l’on tente, à l’aide de méthodes développées dans le domaine de la psychophysique et aussi en s’inspirant des lois de la psychophysique, de connaître les mécanismes impliqués dans les jugements sur la durée. Nous nous intéressons à ce qui provoque la variabilité lorsque des jugements successifs sont rendus et aux facteurs susceptibles de créer une certaine distorsion du temps perçu.

Des activités de recherche sont consacrées à l’étude des processus fondamentaux de la perception du temps et d’autres travaux visent à connaître l’adaptation affective et sociale dans une perspective temporelle.

Processus Fondamentaux

Nous croyons qu’il existe une horloge interne et tentons d’en comprendre son fonctionnement. Le programme de recherche en cours porte le plus souvent sur l’étude de très courts intervalles (de moins d’une seconde) et vise plus particulièrement

  • à dégager les propriétés temporelles à l’intérieur des différents modes sensoriels, i.e., à connaître en quoi les sens auditif, visuel et tactile diffèrent ou se ressemblent dans le contexte des jugements temporels ;

  • à déterminer comment les mécanismes d’attention et les processus mnésiques et de catégorisation contribuent à l’ajustement au temps ;

  • à connaître comment l’espace est pris en considération dans les jugements temporels lorsque les stimuli délimitant le temps proviennent de différentes sources ;

  • à comprendre les mécanismes qui permettent la perception et la production du rythme et du tempo ;

Ce programme de recherche sur la psychophysique du temps reçoit un généreux soutien financier du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) depuis 1991, financement assuré au moins jusqu’en 2021.

Titre du programme subventionné : Timing and time perception: Psychophysical and neuroscience investigations

Adaptation affective et sociale

Une partie des activités du laboratoire porte sur les jugements temporels dits rétrospectifs. Elles visent à connaître à quelle vitesse semble passer le temps lors de différentes activités normales. Plus spécifiquement, les études à connaître comment différents états émotionnels déterminent notre impression à propos du temps. 

Il est à noter qu’une partie des travaux s’inscrit dans une perspective développementale et porte sur l’étude de l’enfant et de l’adolescent.

Ce programme de recherche a reçu entre 2006 et 2013 un généreux soutien financier du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH).

Titre du programme subventionné : Les distorsions temporelles causées par l'émotion

© 2017 Université Laval. Tous droits réservés. Ce site est sous la responsabilité du Centre de services en TI et en pédagogie (CSTIP).
Questions et commentaires